152048251_123989792963370_11344642898329

Le Pomsky

Présentation

Le Pomsky est un joli petit chien qui a hérité des couleurs et de l’élégance du Husky ainsi que du caractère joyeux et de la petite taille du Loulou de Poméranie (ou Spitz nain allemand).

 

C’est LE chien phénomène aux Etats-Unis, très populaire sur les réseaux sociaux; depuis quelques années, il a fait son apparition en France où il n’est pas moins apprécié !

 

Les éleveurs croulent sous la demande malgré le coquet prix de ces chiens qui varie en général entre 2000€ et 5000€.

IMG-20210411-WA0200.jpg
IMG-3114.jpg

Histoire

On doit cette jeune race à l’influence d’internet. En effet, si aujourd’hui le Pomsky se fait internationalement connaître grâce aux réseaux, c’est aussi de là qu'est partie l’idée de ce croisement.

 

Elle provient d'un simple échange sur un forum en 2009 à partir duquel émergent quelques photos de « faux Pomskies », des articles, des fausses annonces, etc. L’idée du Pomsky devient alors assez rapidement virale dans les années qui suivent sans même réellement exister.


En 2011, la première video d’un vrai Pomsky (et non pas celle d’un bébé Husky, d’un Alaskan Klee Kai ou encore d’un Finnois de Laponie) apparaît et fait le buzz.
Finalement, personne n’a volontairement crée le Pomsky, c’est la demande du public qui a abouti à la création de la race.


La première saillie intentionnelle entre un mâle Pomeranien et une femelle Husky est réalisée en 2012 par deux femmes américaines qui décident de collaborer ensemble, curieuses de voir où cela pouvait bien mener...


Et ce fut un succès ! Elles fondent alors les deux premiers élevages de Pomskies : Apex Pomskies et Arctic design Pomskies.
En 2013, Tressa Petterson (Apex Pomskies) met en ligne une vidéo de sa dernière portée et déclenche un nouvel engouement dans tout le pays. Elle cumule très rapidement des milliers de vues et donne envie au public d’acquérir un Pomsky.


A cette période, la demande dépasse de très loin l’offre en Amérique et cela pousse d’autres personnes à se lancer dans l’élevage de Pomskies.


Inévitablement, certains éleveurs sans éthique se mettent à produire des chiots à l’excès, dans des conditions déplorables, animés par l’appât du gain.


Dans le but de préserver la race et d’éviter les escroqueries (vente de « faux Pomskies »), Tressa Peterson (Apex Pomskies) crée le PCA (Pomsky Club of America) en 2013.
Ce club est encore, à ce jour, celui qui présente les normes les plus strictes. Très peu d’éleveurs ont le privilège d’en faire partie.


Depuis 2012 le succès du Pomsky perdure et s’accroît grâce aux réseaux.
Ce succès éclair auprès du grand public n’a pourtant pas joué en la

faveur du Pomsky :

sa convoitise a entravé la formation d’une réelle cohésion entre les éleveurs ce qui ralentit sa progression vers une officialisation de la race.

Physique

A mi-chemin entre le Spitz et le Husky, le Pomsky est mignon comme un petit chien et élégant comme un grand.


La plupart du temps c’est un chien de petite à moyenne taille (entre 6 et 13kg pour 36 à 44cm au garrot) mais il est également possible d’en rencontrer de plus grands (jusqu’a 17kg pour 48cm) ou de tout petits (de 4 à 5kg pour moins de 36cm).

Chien séduisant aux yeux de tous, le Pomsky possède également un poils variable: il en existe de toutes les couleurs et de toutes les textures. Pour ceux qui aiment les poils longs, le pelage wooly coat est fait pour vous.

 

Plutôt épris des poils courts ? C’est possible avec un pelage type Husky. Si vous hésitez entre les deux, le pelage fluffy saura vous charmer.


Pour ce qui est de sa couleur, votre « mini husky » peut présenter toutes les robes de cette race. Il existe également des Pomskies ayant hérité de la robe rousse du Spitz, appelés couramment « Pomskies renards ».


Vous l’aurez compris, le Pomsky est un chien qui s’adapte, physiquement, à votre vie et à vos envies !

Caractère

Téméraire, vif et sûr de lui, le Pomsky ne manque pas de caractère. Bien que chaque chien soit unique, celui-ci est globalement très intelligent, modérément têtu, attentif et affectueux envers son maître sans se révéler trop envahissant.

 

C’est un chien facile à vivre qui sait se montrer paisible mais qui sera toujours prêt à vous suivre pour partir à l’aventure... ou bien ce sera peut-être à vous de le suivre ! En effet, ce petit chien est un incorrigible explorateur qui a soif de découverte.

 

Faites-lui acquérir un bon rappel, un suivi naturel et emmenez-le parcourir le monde, vous ferez de lui le plus heureux des toutous.


Lorsqu’il est bien socialisé, le Pomsky accepte facilement les humains et ses congénères; autrement, il se montrera méfiant et distant. Il donne facilement l’alerte si quelque chose lui paraît anormal mais son gabarit ne fait pas de lui le chien de garde idéal.


En somme, c’est un chien joyeux, qui sera un véritable petit rayon de soleil dans vos vies !

Conditions de vie

Le Pomsky peut tout à fait vivre en appartement à condition d’être sorti grand minimum 4 fois par jour (cela comprend 3 sorties lui permettant de faire ses besoins et 1 balade l’autorisant à se défouler).


Il saura rester sagement posé en intérieur pourvu que vous lui offriez la dépense mentale et physique quotidienne nécessaire à son bien-être.
Un jardin sera évidement le bienvenu sans que cela ne vous dispense de sortir votre Pomsky une fois par jour afin d’éviter qu’il ne s’ennuie... Car qui dit chien lassé, dit bêtises à volonté !

Santé

Le Pomsky est un chien robuste qui supporte aussi bien les intempéries que les fortes chaleurs.

Le brassage génétique diminue considérablement les risques de

problèmes de santé:

le Pomsky étant issu de croisements successifs, il tombe généralement peu malade et n’est pas particulièrement sujet aux pathologies héréditaires ou congénitales.

Les générations

tableau-générations-image22.jpg