153165391_125780062784343_65550989498410

L  ' Association  Club  Officiel Pomsky  France

La  Charte  éthique  pour  les  éleveurs


 

La charte éthique de notre club a pour but de guider nos membres vers des méthodes et des conditions d'élevage et de vie optimales et saines pour leurs chiens. Cette charte se veut soucieuse du bien être des chiens provenant des élevages membres ainsi que des familles adoptantes.

Les principes suivants constituent notre ligne de conduite et seront portés à la connaissance de toute personne souhaitant rejoindre notre club.

Les membres seront ainsi tenus de se conformer à cette charte et aux valeurs qu'elle énonce après acceptation de celle-ci.

Les membres éleveurs devront :

  • Régler la cotisation annuelle

  • Se présenter en mentionnant le nom de leur élevage, leur numéro de SIRET et SIREN, leur identité et localisation.

  • Transmettre des informations complètes lors de l'inscription d'un chien : son origine (élevage), son caractère, sa taille et son poids ainsi que son état de santé et les tests qui lui ont été fait.

  • Réaliser un visio à l'inscription pour présenter les lieux et cadre de vie des chiens, une visite sur rendez vous pourra être mise en place chaque année en vue d'accompagner les éleveurs et de les guider au mieux.

  • S’abstenir de vendre un chiot ou un chien par le biais d’une animalerie.

  • Veiller à vendre leurs chiots/chiens à des familles capables d’accueillir convenablement un animal. Son bien-être implique: une alimentation et une hydratation en quantité et de qualité suffisantes, des promenades quotidiennes, une éducation correcte, un hébergement décent, des soins de santé adaptés et une disponibilité par jour convenable (ne pas laisser son chiot seul plus de 7 heures consécutives par jour). Si l’un de ces points n’est pas assuré au long terme, le membre devra alors s’appliquer à replacer le chiot/chien dans une autre famille, sélectionnée également selon les conditions précitées.

  • Accompagner, conseiller et orienter les familles adoptantes dans leur apprentissage et leur découverte de la vie avec un chiot. Les membres se doivent de répondre au mieux à toute question provenant de leurs familles adoptantes.

  • S'engager à réaliser un contrat informant les deux parties des droits et devoirs juridiques de chacun pour la vente d'un chiot avec les informations de l'élevage mentionné bien sûr.

  • Prendre en charge les primo-vaccinations et le puçage aux 8 semaines des chiots ainsi que les premiers vermifuges toutes les 2 semaines à partir des 14 jours révolus des chiots. Ces derniers ne pourront partir dans les familles adoptantes qu'à partir de leurs 8 semaines (12 semaines s’il s'agit d'une exportation à l'étranger). Les membres veilleront également à débuter le sevrage alimentaire des chiots à partir des 4 semaines révolues afin de ne pas épuiser la chienne allaitante (surtout dans le cas de portées nombreuses).

  • Proscrire la stérilisation précoce d'un chiot, soit à un âge inférieur à 6 mois. Cette décision a été adopté après avoir pris conseil auprès de nombreux vétérinaires, pour la santé et l'équilibre des chiens.

  • S'assurer que le chien est bien identifié et vérifier que les papiers dudit chien – I-CAD, pedigree s'il y en a un, passeport ou carnet de santé, certificat de bonne santé – soient en règle.

  • Pratiquer, systématiquement avant mariage, un test génétique prouvant les origines en pourcentage sur chaque reproducteur par un test Embark si possible car plus complet sinon Wisdom ou équivalent.

  • Contrôler, sur l'ensemble des reproducteurs pour lesquels il y aurait le moindre doute sur l'état de santé, l'absence avérée des 3 pathologies suivantes : dysplasie de la hanche, dysplasie du coude et troubles oculaires.

  • Se garder de faire reproduire un chien présentant les pathologies citées précédemment ou ne répondant pas aux critères retenus dans le standard de la race et de réaliser des mariages consanguins ou ayant des conséquences génétiques néfastes connues d'avance.

  • Faire reproduire et élever des chiens respectant le standard du C.O.P.F

  • Se passer de faire reproduire une chienne n’ayant pas atteint sa maturité : les inséminations/saillies sont donc prohibées avant l’âge de 16 mois et les mises bas avant l’âge de 18 mois. A l’inverse, une chienne ayant 6 ans ½ révolu ne pourra plus engendrer de portée. Un mâle pourra saillir à partir de ses 10 mois, pas avant ce délai.

  • Veiller à laisser un repos d'une chaleur entre deux portées de chaque chienne afin qu'elle puisse reprendre une forme physique adéquate à la reproduction. La réalisation de deux portées consécutives peut être tolérée une fois dans la vie d’une chienne à condition qu’un repos d'au moins un an s’en suive ( si possible à la seconde portée plus propice pour la chienne).

  • S’engager à ne plus faire reproduire une chienne qui aurait subi au moins deux césariennes dans sa vie.

  • Offrir le meilleur accompagnement et environnement possible lors d’une mise bas – un espace calme et de taille correct, des installations adaptées telles que des lampes chauffantes, des barres anti écrasement, etc. – afin de sécuriser la chienne, l'arrivée des chiots et de minimiser le stress occasionné par cet évènement.

  • S'engager à récupérer un chiot s'il ne peut pas rester dans sa famille adoptive et à lui trouver une nouvelle famille sérieuse.

  • Veiller au respect de la loi sur le bien-être animal. Il ne sera pas pratiqué d'euthanasie de manière abusive ou injustifiée. La cruauté, la négligence ou tout autre manquement au respect de la loi fera l'objet d'un signalement auprès des autorités compétentes.

  • Respecter le C.O.P.F. et ne pas utiliser son image à des fins négatives.

  • S’abstenir de discréditer le club dont ils font partie et soumettre ses idées ou remarques dans le but de faire évoluer celui-ci.

 

  • S'ils doutent du sérieux d'un autre éleveur, pourra en avertir le bureau et lui apporter des justifications. Tout éleveur qui aurait abusé de la confiance d'un client ou d'un éleveur en divulguant de fausses informations sur ses chiens et leurs origines, sera exclu du club ou son adhésion refusée.

  • Respecter l'ensemble de ces points par l'acceptation de ceux-ci. Tout manquement entrainera un droit de réserve sur l'adhésion au club. Si un membre ne respecte pas un de ces points, il fera l'objet d'une recommandation pour expulsion auprès de l'assemblée générale de l'association ou du bureau.

  • Etre ouvert concernant les demandes des familles ou futurs éleveurs et savoir les écouter avant de donner sa décision pour une adoption ou non.

  • Respecter les conditions d'adhésions supplémentaires cités sur le site internet.


 

Les droits des éleveurs

 

  • Enregistrer leurs chiens, leurs portées et solliciter des pedigrees pour chacun d'eux.

  • Bénéficier du fait d'être membre du club pour pouvoir interagir avec d'autres éleveurs de l'association, pour enfin s'entraider les uns et les autres et faire avancer cette race dans la bonne direction.

  • Utiliser les informations du club (standard, données etc.) pour son activité, que ce soit sur internet ou les réseaux sociaux (apportant un gage de sérieux et d'engagement pour la race).

  • Participer, s'ils le souhaitent, aux rassemblements organisés par le C.O.P.F. (concours, rencontres, etc.).

  • Bénéficier s'il le faut d'une aide juridique proposée par l'avocat du club et conseils du vétérinaire du club.

  • Bénéficier de formations et conseils pour les éleveurs qui débutent ou ont besoin de connaître de nouvelles techniques d'éducations, dressage, nourriture et accompagnement des familles lors des adoptions.

155170812_129060922456257_11338628634332