Voici les normes choisies et recherchées par notre club. Elles permettent de constituer un standard cohérent pour cette jeune race et de guider tous les éleveurs dans une même direction en vue de la reconnaissance ultérieure du Pomsky.

 

Le Club Pomsky France s'est inspiré du standard de L’IPA -International Pomsky Club- aux USA, qui regroupe les meilleurs objectifs pour cette race. L’homogénéisation du standard dans le monde offre un avenir prometteur au Pomsky.

 

La création d’une race requiert inévitablement beaucoup d’investissement, du sérieux, de la patience et de la passion. Le respect et l’entraide entre les éleveurs permettent, de surcroît, son évolution plus harmonieuse et efficace.

 

Le Pomsky doit être le digne représentant des deux races Husky sibérien et Spitz poméranien fusionnées. Il tire le meilleur de chacun de ses ancêtres: c’est un chien calme et confiant, fidèle, mais il est également enjoué et dynamique. Sa morphologie et sa démarche évoquent un Husky de taille et de poids réduits.

 

Ces normes appartiennent au Club Pomsky France. Leur reproduction ou réplication sans autorisation est interdite, excepté à des fins d'information avec citation obligatoire de notre club.

Le Standard de la race Pomsky

                                   

Origine : USA.

Classification : groupe 5, section nordique/primitif (croisement entre le Husky sibérien et le Spitz poméranien ou allemand).

Utilisation : chien de compagnie.

Aspect générale et allure

Le Pomsky est une race de chien nordique élégante et bien proportionnée, de taille moyenne à petite. Il a un regard franc et sûr de lui.

 

Sa musculature est ferme et bien développée, elle n’admet pas de surpoids; l’ossature est modérée et proportionnelle à sa taille.

Les mâles sont plus robustes que les femelles, leur musculature est plus imposante et visible. Les femelles, quant à elles, sont plus fines.

 

Les oreilles du Pomsky doivent être droites, pointues et tournées vers l’avant, rappelant celles du Husky.

 

Sa queue est portée généralement enroulée sur le dos ou droite comme celle du Husky.

 

Le Pomsky a une facilité et une liberté de mouvement, sans gêne au niveau des articulations.

C’est un chien gracieux, léger dans ses déplacements.

Comportement et caractère

Le Pomsky allie les qualités du Husky sibérien et du Spitz poméranien:

c’est un chien adapté à l'environnement familial ayant également la capacité d'être performant dans les sports de compétition canine.

 

Le Pomsky est vif et éveillé, il sait se montrer attentif envers son maître sans être trop envahissant. C’est un compagnon de vie agréable et joyeux.

 

Le Pomsky est sociable, il n’est absolument pas agressif, ni avec l’homme, ni avec ses congénères. Il peut éventuellement servir de chien de garde en donnant l’alerte avant une intrusion. C'est un chien rustique, il supporte bien les intempéries.

 

Le Pomsky est très intelligent, il s’éduque bien et il aime plaire. Motivé par les récompenses, il apprend rapidement, d’autant plus si l’éducation est démarrée précocement, dès ses premiers mois à l’élevage.

 

Il est toutefois têtu par moment, comme peut l'être le Husky.

Tête

Elle est de taille moyenne et bien proportionnée, semblable a celle du Husky.

Le chanfrein est droit, le crâne est perpendiculaire et très légèrement arrondi sur le dessus.

Le stop est bien marqué.

Le museau va en s’amenuisant vers la truffe, il n’est ni pointu, ni carré.

La truffe peut être noire et/ou rose voire plus rarement couleur foie.

Les lèvres ne sont ni courtes, ni pendantes, elles doivent être parfaitement ajustées.

La morsure doit être de niveau ou en ciseaux.

 

Les yeux sont en forme d’amande.

Ils peuvent être de couleur marron, bleue ou verte; les yeux vairons et hétérochromes sont acceptés. Les oreilles sont de forme triangulaire, de taille moyenne et bien proportionnées à la tête.

Elles sont épaisses et portées bien droites; l’extrémité est légèrement arrondie et pointe vers le haut.

Corps

 

Le corps est court et légèrement plus long que haut. Les Pomskies possèdent une ossature substantielle pour leur taille.

 

La cage thoracique est bien cintrée, la poitrine est relativement profonde et descendue entre les pattes avant.

 

Le poitrail et le postérieur ont une apparence importante, avec une substance modérée et une fourrure abondante. La coupe de cette dernière, pour des raisons de propreté, est acceptable. La ligne du dessus est ferme et droite, du garrot à la croupe.

 

La croupe est légèrement inclinée par rapport à la colonne vertébrale. Le cou est porté fièrement, arqué, fort et de longueur moyenne.

 

Vues de face, les pattes sont droites et modérément espacées. Les omoplates sont situées sous le point haut de la colonne vertébrale et forment un angle plat.

Les coudes sont parallèles et serrés près du corps. On retrouve la même longueur du sol au coude et du coude au garrot. Les métacarpes sont légèrement inclinés et solides. Les ergots peuvent être enlevés ou laissés au naturel.

 

L’arrière est fort, bien musclé et possède une ossature ample. Vues de l'arrière, les jambes doivent être droites et parallèles. La largeur d'une hanche à l'autre doit être la même que la largeur d'une épaule à l'autre. L'angulation avant et arrière correspond.

 

Les grassets sont tournés vers l'avant et ne dévient ni en dedans ni en dehors. Les jambes arrières ont une angulation modérée au niveau du jarret et du grasset. Le jarret est court, parallèle à l'autre lorsqu'il est vu de face ou de derrière, et perpendiculaire au sol. Il représente environ 1/3 de la hauteur totale de l'arrière du chien. Les ergots peuvent être enlevés. Les pieds doivent être serrés, nets, relativement grands et de forme ovale.

Queue

Elle est bien fournie et peut être semblable à celle du Husky, portée droite et relevée comme un I, mais également enroulée, terminant sur le dos comme un O.

Robe

Son pelage est dense et de trois variétés différentes :

 

- Poil long laineux, rappelant celui du Spitz poméranien ou du Samoyède, dit wooly coat aux Etats-Unis.

 

- Poil mi long, dit fluffy, plus long que celui du Husky.

 

- Poil court, standard, type Husky.

 

Le poil est dense avec une double couche épaisse mais il ne doit pas cacher les lignes du corps du chien. Il doit être doux et lisse.

Aucun toilettage n’est nécessaire.

 

Un grand nombre de couleurs sont admises :

 

Noir et blanc, gris, agouti, brun, chocolat, feu, rouge, roux, sable, crème, blanc pur.

Les nuances plus ou moins foncées dans ces robes sont acceptées.

Les couleurs merle et bleue ne sont pas recommandées en raison des pathologies qu’elles peuvent entrainer.

Naturellement présentent dans une dizaine de races LOF seulement, et proscrites chez le Spitz allemand, elles ne correspondent pas non plus aux standards recherchés par d’autres clubs internationaux.

Les chiens de couleur unie autre que le blanc ne sont pas préférés. Tous les motifs sont autorisés. Un fond blanc ou crème avec des marques sur la tête, le visage et le dos, selon le motif "Husky" typique, ainsi qu’un masque, généralement symétrique, sont fortement recherchés et privilégiés.

 

Taille et poids

Il existe plusieurs gabarits de Pomsky dépendants des générations et du gabarit des parents. Les données suivantes représentent des catégories de poids et de taille mais ceux-ci doivent toujours être proportionnels.

Le Pomsky Nain/Mini de moins de 6kg, en dessous de 36cm.

Le Pomsky Petit de 6 à 9 kg pour 36 à 40cm.

Le Pomsky Moyen/Standard de 9 à 13 kg pour 40 à 44cm.

Le Pomsky Grand de 13 à 17 kg pour 44 à 48cm.

 

Les Pomsky F1B

Il existe deux variantes dans les Pomsky F1B (Backcross). 

Le premier est le mariage d'une Husky avec un Pomsky F1 par exemple, donnant un Pomsky F1B avec 75% de Husky et 25% de poméranien. (le père peut être F2, F3...)

Le second mariage est issu d'une mère Pomsky et d'un père spitz nain, donnant un Pomsky F1A avec 75% de spitz et 25% de husky (expression créé par L'European Pomsky Club qui permet de mieux visualiser la différence entre les deux, aux USA le terme F1A n'existe pas).

Nous utiliserons le même terme que le Club Européen pour désigner le mariage d'une Pomsky avec un Spitz, les F1A.

 

Nous reconnaissons les F1B, F2B issus d'une mère husky et d'un père Pomsky, nous délivrerons des pedigrees pour ces générations.

Tableau des mariages possibles

Tableau inspiré de celui de l'IPA, un des plus représentatifs des mariages qui se font dans le Pomsky.

Les membres du club de race, pensent que les Pomsky F1a n'apportent pas les traits, morphologies et allures recherchés dans le Pomsky.

Les Pomsky issus de ce mariages ressemblent trop au spitz ce qui n'est pas recherché dans le Pomsky.

Les F1a ne sont donc pas reconnus dans notre club.

Défaut

On peut relever les défauts suivants:

 

- un stop insuffisant,

- une mâchoire et des dents articulées autrement qu’en ciseaux,

- des yeux trop rapprochés et/ou globuleux,

- des oreilles trop grandes ou tombantes,

- un dos trop faible ou incliné,

- une poitrine trop large,

- des membres trop faibles,

- des pieds tournés vers l’intérieur ou vers l’extérieur,

- des pieds plats ou évasés,

- des poils durs, ras, secs, plats, bouclés ou soyeux,

- un dépassement des critères de taille et de poids.

 

En outre, tout écart aux critères cités précédemment sera pénalisé en fonction de sa gravité et des conséquences sur le bien-être et la santé du chien.

Tout pomsky présentant les défauts suivant se verra immédiatement exclu :

 

Sont exclus de la race Pomsky les chiens:

 

- issus de consanguinité : l'ultime limite à ne pas dépasser c'est un arrière grand parent commun, ce qui donne un coefficient de consanguinité accepté de 3,125%.

- présentant un défaut excluant la reproduction (ex. mâle dont les deux testicules ne sont pas bien descendus dans le scrotum),

- porteurs de maladies graves, héréditaires et actives,

- agressifs ou peureux,

- non conformes au standard physique ou comportemental,

- présentant des défauts physiques ou comportementaux trop accentués.

Nous rappelons que les positions prises par notre club sont le reflet de notre conception de la race et de notre ligne de conduite. Il n'existe donc aucune obligation, pour tout détenteur ou éleveur de Pomskies dans le monde, de partager nos convictions.